Tourisme-culture

Bourvil en tournage à Bussy-saint-Martin !

Publicités

 

En 1963, pour tourner « le Magot de Josefa », le réalisateur Claude Autan-Lara a choisi Bussy-Saint-Martin et son église du XIIIe siècle comme décors aux tribulations de Pierre Corneille, interprété par Bourvil.

André Boureau, Maire de l’époque, aimait évoquer l´humour caustique du cinéaste et surtout la simplicité et la gentillesse de Bourvil ! « Je lui ai même parlé en caleçon ! » riait-il ! Il y avait aussi Pierre Brasseur, également à l’affiche…

Pour les besoins du film, l´église s´était retrouvée affublée d´un cimetière entièrement reconstitué. « C´était refait à s´y méprendre », ajoute André Boureau !

Le déferlement de stars était loin d´avoir impressionné l´élu. D´ailleurs, la vie de la commune n´en avait pas été bouleversée d’autant que l´équipe du tournage n’empiétait pas sur le quotidien des habitants.
Pour témoigner de sa reconnaissance envers la commune de Bussy-Saint-Martin et en guise de dédommagement, l´équipe a même insisté pour offrir la refonte de la cloche de l´église.

Eh oui, le clocher de ce petit village de Marne-la-Vallée doit beaucoup au cinéma…
et à Bourvil !
Aujourd´hui, près de quarante ans après le tournage du « Magot de Josefa », Bussy-Saint-Martin reste un îlot préservé de l’urbanisme.

Photo du haut : l’entrée de la mairie aujourd’hui
Photos du bas : l’entrée de la mairie avec Bourvil et Pierre Brasseur

 

Fermer le menu